Thomas Delphis - Espoir 4

Thomas c’est le doyen, c’est le parrain, l’homme avec les clés en main. Les clés du train à grande vitesse prêt à dépasser le mur du son avec son orchestre à l’unisson.

Thomas, c’est le bleu, c’est le blanc, c’est le rouge, c’est le maillot bleu, blanc, rouge. C’est le contre la montre, c’est une rencontre, le début d’un conte. 

Thomas c’est le doyen, c’est un épicurien, ce n’est pour autant pas un ancien, ce n’est pas encore Robert Marchand, il a le temps, mais pour l’instant, c’est un jeune flamboyant, c’est le travail payant.

Thomas c’est sa famille, c’est Jean, c’est Jean-Pierre, c’est une transmission, une passion, que dis-je, une abnégation. 

Thomas, champion de France, c’est mérité mais ça ne fait que commencer.

Ses études :

Je prends des cours d’anglais pour passer un BTS Commerce International ensuite. Selon moi c’est important de savoir parler anglais, j’aime bien apprendre les différentes cultures, parler différentes langues. Cela permet d’être ouvert d’esprit. On a beaucoup à apprendre des autres.

Ses objectifs pour 2021 :

Je pense avoir validé certaines compétences en chrono ces deux dernières années donc la saison prochaine les objectifs seront sur la route et ce dès le début de l’année. Des courses par étapes comme le Tour du Loir-et-Cher et le Rhônes Alpes Isère Tour m’attirent beaucoup.

Palmarès

2021

2020

2019

2018

2017

Un détour par l’Italie ce week-end

Le calme avant la tempête. Après les fortes émotions de la victoire en Coupe de France de la semaine dernière, une partie de nos coureurs ont pris la direction de l’Italie pour participer à la Piccola San-Remo.

Lire plus ➔

Vainqueur de la coupe de France N1

Prêt à revivre les émotions de cette semaine historique ? Attention, vous risquez d’avoir des frissons ! Retour sur cette semaine riche en émotions ! Au programme, les détails sur la coupe de France à Fougères, la victoire de Valentin Paret-Peintre sur le Tour de Moselle ou encore le doublé sur le Grand-Prix de Faucigny.

Lire plus ➔

Nos espoirs 1 continuent de s’exprimer !

Cette semaine avait lieu le temps redouté Tour de Savoie Mont-Blanc, lui qui vient infliger un surplus de D+ aux guiboles de nos coureurs, lui qui ferait presque oublier la douleur au profit de la splendeur. Pour certains de nos coureurs, il s’agissait de leur première grand Tour en tant que première année, de quoi engranger un maximum d’expérience.

Lire plus ➔