Une semaine riche en émotions !

Cette semaine à été marquée par l’émotion pour le CCF !

Deux événements sont venus rythmer notre semaine.
La soirée d’anniversaire de l’équipe professionnelle, qui fête ses 30 ans. Cela a permis de mettre en avant plus de 20 années d’existence de notre structure de Chambéry Cyclisme Formation. L’occasion pour CCF de présenter son effectif en amont de celui d’AG2R CITROËN TEAM.
Puis dans un second temps, nous avons organisé la 6ème cérémonie du prix Étienne Fabre, afin de rendre hommage une nouvelle fois à Étienne, ancien coureur du centre et de récompenser des jeunes cyclistes ayant un double projet.

30ème bougie d’anniversaire pour AG2R CITROËN TEAM

Jeudi soir s’est tenue la soirée des 30 ans de l’équipe AG2R CITROËN TEAM, équipe professionnelle créée par Vincent Lavenu. Notre équipe mère. 30 ans d’histoire, de construction et de partage. Une histoire à laquelle nous faisons partie depuis maintenant 20 ans !

Cette soirée à permis de rappeler à quel point les centres de formations sont importants pour l’équipe professionnelle. En effet, lors de la présentation de l’effectif des professionnels, grand nombre d’entre eux étaient passés par CCF, dont Benoît Cosnefroy, Paul Lapeira, Aurélien Paret-Peintre, Romain Bardet ou encore Bastien Tronchon. 

Lors de cette soirée pleine d’émotions, l’effectif 2023 de notre équipe a été présenté. 13 de nos coureurs étaient présents, dont Jordan Labrosse et Henry Lawton qui ont pu prendre le micro pour nous parler de leur parcours. 
Durant cette grande soirée au Savoiexpo, Vincent Lavenu a rappelé la “fierté, de voir les coureurs issus de notre filière de formation devenir d’authentiques champions et des professionnels aguerris”.

Crédit photo : CCF

PEF

Ce vendredi avait lieu la cérémonie de la 6ème édition du Prix Étienne Fabre. 
À cette occasion, Heïdi Gaugain, Adrien Boichis, Florian Chapeau, India Grangier (représentée par son père) et Gatien Le Rousseau (représenté par son père également) se sont vu remettre leurs chèques et trophées de lauréat.
Plusieurs personnalités étaient présentes lors de cette cérémonie pour honorer les lauréats : Florian Grengbo, Bruno Cornillet, Raphaël Taïeb ou encore Camille Sohier.
Cécile Fabre, mère d’Étienne, nous a également honorés de sa présence pour cette journée qui a pour première vocation de rendre hommage à son fils. Également Victor Santos, président du Vélo Club de Rodez, premier club d’Étienne avant qu’il ne vienne en Savoie.
Parmi les lauréats, Adrien Boichis a remporté la catégorie “Homme”, India Grangier la catégorie “Dame” et Gatien Le Rousseau la catégorie “Paracyclisme”. Pour cette édition, deux prix en plus ont été décernés : le “prix spécial”, remporté par Florian Chapeau et le “coup de cœur du jury” remporté par Heïdi Gaugain.
Pour rappel, les lauréats du prix Étienne Fabre se voient remettre une bourse d’étude, un accès facilité à un stage en entreprise dans le secteur étudié, un accompagnement sur la définition du projet personnel et un trophée en verre confectionné par notre partenaire Ver’Art.

Nous en profitons pour remercier tous nos partenaires sans qui cet événement ne serait pas possible notamment à l’INSEEC de Chambéry pour l’accueil dans leurs locaux et la restauration du midi.

Rendez-vous à l’été 2023 pour connaître les lauréats de la 7ème promotion du prix Étienne Fabre !

Crédit photo : CCF

CX de Cognin

Ce dimanche, 7 de nos coureurs étaient au rendez-vous annuel du Cyclo-cross de Cognin, dans le parc du Forezan ! 

Nans Peters, ancien coureur du centre, a su prendre sa revanche du cyclo-cross de Seynod du week-end dernier. Il a remporté la course devant Jordan Labrosse, moins chanceux que la semaine dernière, arrivé en 4ème position.
En pleine préparation physique pour la prochaine saison, les coureurs ne lâchent rien, 3 d’entre eux était dans le top 15 ! Juste derrière Jordan Labrosse, Gabriel Fede est arrivé en 5ème position, puis Matéo Chédaleux à la 14ème place.
Suivis de Thomas Tachot, Victor Loulergue, Mael Soranzo, Melvin Crommelinck et Melvyn Lethier.

Crédit photo : DirectVélo

Interview ancien coureur CCF : Kévin Fouache

En quelle année étiez-vous à CCF, et quels sont vos souvenirs de ce passage à Chambéry ?

J’ai été coureur au CCF de 2009 à fin 2011. Je garde un très bon souvenir de mon passage au centre malgré une saison 2010 difficile.  

Quel diplôme préparez-vous lorsque vous étiez au CCF ? L’avez-vous obtenu ? 

Lors de mon passage au centre, j’ai obtenu un Bac Pro Maintenance des équipements industriels, je me suis dirigé ensuite sur un DUT Technique de commercialisation.

Quel a été votre parcours (professionnel et sportif) après votre passage au CCF ? 

Après mon passage au CCF j’ai continué à courir en Nationale 1 pendant 6 ans. En parallèle, j’ai préparé un diplôme d’État cyclisme traditionnel. Fin 2018 j’ai été embauché au club de la Roche Sur Yon pour devenir directeur sportif de l’équipe nationale.

Comment avez-vous valorisé votre double projet ?

Je n’ai jamais vraiment valorisé mon double projet,  tout c’est fait naturellement pour mon travail. Du coup, je ne peux pas forcément répondre à cette question.

Votre parcours de sportif de haut niveau a-t-il été un atout pour vous ?

Oui bien sûr, dans la vie de tous les jours, mais aussi dans mon métier. Cela m’a apporté de la rigueur, le dépassement de soi et surtout l’envie de toujours m’améliorer. 

Quels conseils pourriez-vous donner aux coureurs actuels de CCF ? 

Prendre du plaisir sur le vélo avant tout, être heureux et savourer chaque bon moment.

Parlez-nous de cette discipline du demi-fond assez méconnue du grand public.

Le demi-fond se pratique derrière une moto sur la piste. Chaque coureur roule derrière une moto. Le coureur est à l’arrière de la moto derrière un rouleau contre lequel le coureur vient rapprocher au maximum sa roue avant afin de profiter au maximum de l’abri du vent pour rouler le plus vite possible. Le premier coureur qui franchit la ligne remporte la course.  Le côté sympa de la discipline, c’est la vitesse. Nous roulons en fonction des pistes entre 65, 68, 72 km/h en moyenne. 

Comment se prépare-t-on pour une telle discipline par rapport au vélo de route ?

Ce n’est pas simple de se préparer pour cette discipline, car l’accès à la discipline n’est pas toujours évident. De mon côté, j’ai effectué 80% de la préparation sur route avec des efforts en rapport avec la discipline, puis nous avons fini la préparation en stage avec l’équipe de France de demi-fond.   

Qu’est-ce que cela fait de finir sa carrière sur un titre de champion d’Europe ? 

C’est une chance incroyable de finir au plus haut de la discipline. Un sentiment incroyable, de très fortes émotions. Les émotions du titre associées à l’émotion de la fin de carrière, c’est fou !

Un dernier mot ?

Je souhaite une belle saison à l’ensemble du CCF et en particulier à Jules Boulais😉

Crédit photo : Kévin Fouache

Le chiffre :

46

Lors de la célébration des 30 ans d’AG2R CITROËN TEAM, il a été rappelé que 46 de nos coureurs ont signé un contrat pour une équipe professionnelle depuis 2001. Un chiffre important, qui représente pour nous une réussite et une motivation !

L’info :

CX Vaulx-en-Velin 

Notre programme d’entraînement avec la pratique du cyclo-cross continue ! Ce week-end, les coureurs iront à Vaulx-en-Velin pour le troisième cyclo-cross de l’automne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.