La reconnaissance de l’Alpes Isère Tour

Le cyclisme, dans la vie d’un coureur de haut niveau, ne se résume pas uniquement à s’entraîner et participer à des épreuves. La tactique a forcément son importance. Quoi de mieux que de faire une reconnaissance des étapes à venir sur l’Alpes Isère Tour, pour connaître l’endroit pour placer l’attaque idéale ?

La reconnaissance du parcours est une étape incontournable pour préparer les échéances importantes.

Ce week-end, nos coureurs engagés sur l’Alpes Isère Tour se sont entraînés sur les parcours de la quatrième et cinquième étape afin de reconnaître les tracés. Cette course par étapes aura lieu du 25 au 29 mai. La quatrième étape partira de Saint-Maurice-l’Exil pour rejoindre Beaurepaire. La dernière étape, partira d’Entre-Deux-Guiers / Les Echelles puis rejoindra Allevard-Les-Bains.

Le profil de ces deux étapes est très montagneux avec le passage au sommet de nombreux cols, comme ceux du massif de la Chartreuse. Un classement général qui sera donc dédié aux grimpeurs. C’est pourquoi il est important de reconnaître les ascensions propices à placer une attaque et de se familiariser avec les descentes.

Durant ces deux jours , nos coureurs ont accumulé les kilomètres et le dénivelé positif. Le récap de ces deux sorties à voir ci-dessous :

Ce samedi, nos coureurs se sont déplacés chez nos voisins suisses pour prendre le départ du Tour de Berne.

Outre la compétition, le vélo rassemble et permet de créer du lien à travers cette passion. Durant notre séjour en Suisse, nous avons été hébergés par Pierre et ses proches, supporters du club depuis de nombreuses années. Un séjour agréable, fait de partages et d’échanges. Un grand merci pour ce moment passé et pour son accueil toujours aussi chaleureux.

Pour revenir à la course et le Tour de Berne, les consignes données étaient de s’organiser pour une arrivée au sprint. Après 55 kilomètres parcourus, la bonne échappée sort, elle prendra au maximum 2’20 d’avance. Après un bon travail de l’équipe pour revenir, bien soutenue par 3 autres coureurs, l’écart descendra proche des 20 secondes. Mais le peloton ne reviendra jamais et se dispute au sprint la 7ème place de l’épreuve, Henry Lawton termine premier de l’équipe, à la 12e place.

Dimanche, nos coureurs étaient engagés sur le Grand Prix des industries de Belley, une course au format d’un critérium. Le peloton a parcouru 18 fois une boucle de 2 kilomètres. Le parcours du jour était usant en raison d’une bosse à fort dénivelé positif.

Dans le déroulé de la course, une échappée se forme très tôt, celle-ci ne sera jamais reprise. Henry Lawton, bien emmené par Gabriel Fede, termine premier du peloton. Il se classe à la 9e place du GP.

1 réflexion sur “La reconnaissance de l’Alpes Isère Tour”

  1. Je pensais que les courses courtes ne correspondaient pas au programme des coureurs du Centre .
    18 fois 2 km !!! même avec un mur , c’est plutôt étonnant ?
    J’ai souvenir que le Centre ne venait plus à L’ESTIVALE , en raison du raccourci des étapes ………. je dois me faire trop vieux .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *