Départ top chrono !

Pour la première fois de la saison, nos coureurs ont participé à une épreuve de contre-la-montre au Grand Prix national de Cintegabelle. Une première occasion de se tester sur cet effort si spécifique. Plus qu’une course, un duel contre soi-même. Résister à la douleur physique et obtenir le meilleur temps pour décrocher la victoire.

Crédit photo : DirectVelo

Le premier contre-la-montre de la saison pour nos coureurs avait lieu ce samedi au Grand Prix national de Cintegabelle. Face à eux-mêmes, l’occasion parfaite de se tester sur ce CLM individuel.

Qui dit nouvelle saison, signifie également nouveau vélo. Avec le vélo de notre partenaire BMC, l’équipe se voit confier le matériel idéal pour performer lors de cet exercice.

Le préparation d’un contre-la-montre nécessite du temps. D’abord physiquement pour se préparer à l’effort de la course mais également d’un point de vue posturale. La position sur le vélo est spécifique, avec une recherche plus aérodynamique, en délaissant un peu le confort. Il est donc impératif de s’entraîner plusieurs fois avant la course afin de s’habituer à cette nouvelle posture.

Clément Dupuy, directeur des activités sportives nous en dit plus sur la préparation : “Le contre-la-montre est aujourd’hui indispensable dans le bagage d’un coureur moderne, notamment dans le maintien de la position des courses par étape. “Il est nécessaire de rouler beaucoup avec ce vélo, afin de rendre confortable la position, à la base inconfortable. Puis la deuxième étape est de s’habituer à donner de la puissance et enfin, la dernière étape, avoir des moments d’évaluation comme ce week-end” “L’objectif n’est pas spécifiquement préparer les chronos, mais rouler régulièrement avec le vélo, afin d’être prêt quand un chrono se présente.”

Au retour du Grand Prix, l’équipe s’est arrêtée sur la route afin de reconnaître l’épreuve du chrono 47 qui aura lieu début mai. Une échéance importante, inscrite dans le calendrier de la Coupe de France N1. Les coureur auront le temps de se préparer avant cette date, en effet 2 autre CLM sont prévus avant cette épreuve. Clément explique l’intérêt de cette reconnaissance : “On a l’occasion d’être pas loin du chrono 47 avec un nouveau tracé. Cela nous permet d’avoir une idée de la topologie du parcours et choisir des secteurs à Chambéry qui ressemblent au maximum. Dans le même temps, se préparer psychologiquement, à quoi va ressembler le tracé, les difficultés afin de ne pas débarquer le jour de la course sans avoir une idée de à quoi cela ressemble”

Pour la première fois de la saison, 2 de nos coureurs vont connaître la joie de courir sous les couleurs de l’équipe de France. Le centre est bien représenté avec 2 éléments sur 7 coureurs au total. Valentin Retailleau et Bastien Tronchon, sélectionnés sous le maillot tricolore, ont participé ce week-end à la Classic Loire-Atlantique et à Cholet – Pays de la Loire. La sélection continue également cette semaine avec la première manche de Coupe des Nations Espoirs sur la Gand-Wevelgem / Kattekoers-Ieper en Belgique.

Une sélection en équipe de France est toujours bénéfique pour nos coureurs, cela permet de prendre de l’expérience sur des courses professionnelles ainsi que sur les épreuves internationales espoirs. Cela implique également que le coureur ne soit pas disponible pour le centre durant ces périodes. Clément raconte comment se passe la préparation et l’organisation de l’entraînement : “La stratégie est d’avoir un plateau de performance, avec des cycles de travail pour progresser. Evidemment, l’équipe de France est un fil rouge, on donne toujours en priorité à ce choix. On sait qu’on est dans un cycle où les coureurs sont prêts et l’équipe les sollicite. Il n’y a donc pas de problème à les libérer. Ils sont actuellement en milieu de cycle d’entraînements, ils sont donc dans un bon timing pour intégrer l’équipe.”

Nous avons demandés à Valentin Retailleau son ressenti suite à sa nouvelle sélection : “Alors du coup ça fait déjà quelques années que je porte le maillot de l’équipe de France c’est toujours une fierté on est toujours très observé et plein de grands cours sont passés là où on passe en ce moment donc c’est encourageant la semaine prochaine ça aura une saveur particulière car je courais pour la première fois de la saison avec mon maillot Bleu-Blanc-Rouge. Je pense qu’on a un bon groupe homogène on a déjà une bonne entente c’est encourageant on a réussi à courir ce week-end en équipe sur un niveau qui est quand même super élevé alors j’espère que tout ira bien le week-end prochain on coupe des Nations”.

Son objectif est de performer sur la prochaine coupe des nations, mais aussi : “de performer j’aimerais faire un résultat sur une course qui me plaît à laquelle j’ai déjà participé en junior”.

Nos coureurs avaient rendez-vous ce dimanche à Domerat pour le Grand Prix du Gros. L’arrivée au sprint aura sourit à Thomas Tachot qui décroche une troisième place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *