AG2R CITROËN U23 TEAM voit triple !

Comme cette semaine, il arrive parfois des moments dans l’année où tout semble sourire à l’équipe. Cet état de grâce où l’entraînement et les efforts réalisés sont récompensés par des victoires. Comme le titre le sous-entend, nous n’allons pas parler de football et du triplé de Karim Benzema, mais bien du triplé offert par nos coureurs sur le vélo ce week-end !

Crédit photo : Luc Lhomme

La première course du week-end pour l’équipe, était la Pelousey Classic ce samedi.

Avec 10 coureurs engagés au départ, l’objectif fixé par Léo Peters, directeur sportif était le suivant : “Ëtre à l’offensif, avec les espoirs 1 qui travaillent la première heure, puis les autres qui viennent les soutenir”.

Le début de la course a vu naître plusieurs échappées bien suivies par nos coureurs, mais aucune n’arrive à prendre le large. C’est seulement à 2 tours de l’arrivée que le bon groupe se forme. Composé de 19 coureurs, 3 du centre parviennent à suivre : Bastien Tronchon, Melvyn Lethier et Thomas Tachot. Après un bon travail collectif de Melvyn puis Thomas pour mettre Bastien dans les meilleurs conditions, l’arrivée se fait au sprint. Le chambérien parvient à devancer ses partenaires d’échappée sur la ligne et s’impose. Bastien réagit au lendemain de la course : “On a bien travaillé collectivement, je me sentais bien et mes coéquipiers m’ont bien accompagné pour gagner cette course” “Cela fait forcément super plaisir de gagner une course, mais je ne mets pas trop de pression. On verra la suite, j’espère en gagner d’autres. Je retrouve des sensations à l’image de l’année dernière”.

Léo débrief du résultat obtenu ce samedi : “Il y a eu beaucoup de mouvement de course à l’initiative des jeunes” “Ils ont bien négocié le final, Melvyn a fait l’effort dans la bosse, puis Thomas a attaqué à la fin pour faire travailler les équipes, enfin Bastien a contré. C’est une arrivée qui lui convient bien, avec une bosse raide et courte” “C’est un beau travail collectif qui s’est fait dans le final”

La seconde course de la course était celle de Valentin Retailleau, seul engagé au Poinçonnet-Panazol Limoges métropole, de retour dans sa région avant sa sélection en équipe de France.

Après une première échappée reprise dans le début de course, c’est dans la dernière partie de la course que le scénario se dessine. Valentin est à l’initiative de la bonne échappée et est rejoint par 2 autre coureurs. Ils feront tous les 3 la course en tête. Le plus fort aujourd’hui, Valentin s’impose en costaud sur le sprint final avec une bonne longueur d’avance, face à ses compatriotes limousins !

Pour la journée de dimanche, 6 espoirs 1 de l’équipe étaient engagés aux circuit des 3 communes. Léo, directeur sportif aussi dimanche explique la stratégie : “Elle était de faire un gros coup de vis collectif et profiter du vent à une certaine partie du parcours mais le vent n’était pas aussi fort qu’espéré pour bordurer”

Malgré le faible vent, ils se sont retrouvés tous les 6 devants dans un groupe de 25, mais seront rapidement repris au cours de la course. Ensuit un plan b a été mis en place. L’objectif était de créer du mouvement de course pour avoir des coureurs devants. Cela a réussi, ils ont tous été devant, à tour de rôle. Le dernier était Victor, sorti à plusieurs, ils se retrouvent à deux mais son coéquipier d’échappée est victime d’un ennui mécanique. Il poursuit seul mais se fait reprendre à seulement 300m de l’arrivée. Le final est fait par Mathias, qui réalise un bon sprint, bien aidé par Gabriel. Il décroche à l’arrivée une 3e place.

Léo fait le bilan de la course : Il y a eu un très bon suivi des consignes. Un beau sprint de Mathias avec peu d’erreurs. Leur manière de courir à évolué comparé au dernier week-end. C’est sur la bonne voie et c’est comme ça qu’ils vont gagner des courses

Pour clôturer ce week-end, le dernier en course était Jordan Labrosse. Il avait troqué son vélo de route contre un VTT pour participer à la première manche régionale AURA de XCO. Il justifie ce choix : “Faire des courses de VTT me permet de faire du rythme et travailler mes qualités de puncher”. Au final, la course s’est très bien déroulée pour lui puisqu’il remporte la première place.

Il raconte sa journée : “Le parcours était un mix de parties techniques et de parties roulantes. J’ai vu que j’arrivais à bien tenir le 2e à 30” au fil de la course” “Je n’ai pas l’habitude de faire des courses en VTT régulièrement, mais j’apprécie y participer”. C’est un résultat qui fait toujours plaisir”.

Derrière les victoires et les résultats sportifs, il y a aussi des hommes et des femmes qui mettent tout en œuvre pour atteindre ce haut niveau d’exigence.

L’occasion de mettre en lumière Eric Bouvat, ancien médecin de l’équipe depuis la création du centre, qui a pris sa retraite la semaine dernière. Un retour au centre, accueilli par l’ensemble des dirigeants et de Virginie Dalla Costa, synonyme d’un au revoir. Il revient sur le travail réalisé : “J’ai réalisé tout ce que j’imaginais comme médecin et éducateur. L’objectif était d’aider les coureurs, les former à devenir des hommes dans leur vie cycliste mais aussi professionnelle. Au delà de la performance, la réussite humaine est aussi importante. C’est un point fort, les anciens athlètes du centre, cyclistes professionnels ou non sont aujourd’hui des hommes et ont une famille”. L’objectif initial est réussi grâce à l’osmose de l’encadrement. De nouveaux objectifs sont fixés avec le temps, afin de s’adapter à l’environnement en évolution. Malgré ce départ, je resterais toujours attaché au centre”.

Loïc Varnet, directeur du centre, nous parle de l’intérêt de cette collaboration : “Le centre, créé dans la continuité de l’affaire Festina, Eric a mis en place un pilier éthique qu’on souhaitais pour le centre. Il l’a porté sur sa compétence et sa rigueur. Ensuite, dans l’esprit du centre, il y a le soin lié aux blessures et maladies des coureurs. Et aussi la part de prévention et éducation lié au centre. Il est intervenu avec ses compétences professionnelle et a largement rempli sa mission dans ce cadre là.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *