L’audace de la jeunesse !

Une fois de plus, ces sourires en disent long sur l’état d’esprit de ce groupe, de cette jeunesse scintillante, même inspirante. Qu’ils soient leader ou au service de l’équipe ils ont tous à cœur d’être les meilleurs dans les taches qui leur sont conférés. Des sourires, des podiums et de la bonne humeur nous donnent un certain vent de fraicheur.

Crédit photo : Nicolas Mabyle / Direct Vélo

Ce week-end, trois courses étaient au programme. Le circuit des 4 cantons ouvrait le bal avec pour la plupart des espoirs 1, leur première course sous les couleurs du centre de formation. Une course de reprise assez discrète de la part de nos jeunes coureurs en parti lié au fait que c’était leur première course en élite avec 172 kilomètres au programme. Ils termineront cependant tous la course dans le peloton.

Le lendemain, deux fronts étaient engagés. Un premier sur la coupe de France, la Vienne Classic et d’autre part sur le Grand Prix de Chavanoz.

Deux semaines après la première coupe de France, les regards étaient tournés cette fois-ci vers la Vienne Classic. Les coureurs arrivaient avec des conditions plus adaptées et notamment avec plusieurs courses dans les jambes.

Clément Dupuy, directeur sportif sur la course, abordait cette course non pas comme une coupe de France mais plutôt comme une course “normale” où l’objectif n’était pas de courir après les points et les calculs mais de courir pour soi et selon ce qui était prévu. Dans la première partie de course, Matéo, Baptiste et Joris ont tous les 3 été très actifs selon Clément. Il y’a eu une première échappée mais sans trop de danger et vite reprit. Mais dans une seconde partie de course propice à des mouvements, Jordan réussit à sortir une fois, puis une deuxième avec un groupe de 8 coureurs. Clément témoigne “la situation était idéale, nous avions Jordan bien placé devant ce qui permettait de garder Bastien et Valentin lors du final explosif. On pensait que ce groupe allait être repris, mais le peloton a finalement arrêté cette poursuite au bénéfice de l’échappée.”

La suite on la connait, Jordan terminera 2e de l’échappée et Valentin 9e après avoir réglé le sprint du peloton. Clément poursuit “C’est très satisfaisant dans la mesure où à la première coupe de France, nous l’avions subi car notre niveau physique nous avait permis de survivre alors que là c’était l’inverse, nous avons pu peser collectivement à l’image de Jordan en échappée et Valentin au sprint.

Jordan nous témoigne son ressenti après la course “une pointe de déception pour une deuxième place car je passe près de la gagne mais c’est quand même une fierté de ramener des points pour l’équipe au classement de la coupe de France. Je suis quand même content de la course car je pars dans l’échappée en sachant que nous allions nous faire reprendre mais finalement nous avons réussi à déjouer le retour de peloton pour finalement se disputer le sprint final en échappé. “

Une fois de plus les planètes se sont alignées pour Jordan qui était prévu pour travailler au service de l’équipe mais qui après plusieurs tentatives et d’offensives sera récompensé par un podium en coupe de France. Clément ajoute “Quand il entreprend quelque chose il réussit, de base il aidait le groupe mais il ose, il entreprend tout en étant heureux et ça lui réussit donc pourvu que ça dure.

La dernière course du week-end était celle du Grand Prix de Chavanoz, dimanche. Une course où les espoirs 1 étaient de nouveau alignés au lendemain du circuit des 4 cantons. Mathias Sanlaville terminera 5e, nous l’écoutons “j’étais très content ce week-end de remettre un dossard et on avait à cœur de faire mieux que la veille aux 4 cantons. Je suis parti dans l’échappée et finalement on est allé au bout mais j’étais un peu déçu d’avoir lancé le sprint de loin suite au départ à 800m de deux autres coureurs. Je fais 5e finalement.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *