La fin du cycle de stages !

Les coureurs du centre se sont réunis ce week-end à Vogüé, en Ardèche, pour le dernier stage de présaison. L’occasion pour eux de continuer à accumuler les kilomètres et le dénivelé positif. Cette nouvelle semaine est synonyme de rentrée des classes pour les espoirs 1, le premier dossard accroché sous les couleurs d’AG2R Citroën Team U23.

Crédit photo : Nicolas Mabyle / Direct Vélo

La charge de travail prévue était intense pour ce dernier stage. Le programme a débuté ce jeudi par une sortie très longue : 220 kms au total pour 7h en selle, afin de rejoindre le lieu d’hébergement du stage. Les sorties des 3 journées restantes étaient forcément plus courtes, mais non moins intenses, avec l’ajout d’exercices d’entraînement spécifiques.

Ce troisième et dernier stage clôture un total de 12 jours de préparation passés sur le vélo. L’occasion pour Clément Dupuy, directeur des activités sportives de faire le bilan de ces 3 stages : “Le groupe a très bien travaillé, nous avons eu de la chance que la météo soit bonne.” Chaque période de stage a permis de travailler sur des thématiques spécifiques.” Il explique ce choix d’organiser les stages plus tard dans le début de saison : “Nous programmons nos stages plus tard dans l’année comparé aux autres équipes, on essaye de s’adapter au mieux aux vacances des coureurs” “Ces 3 stages de 4 jours permettent d’instaurer des périodes de récupération entre les jours. De plus, cela permet de changer de lieu de stage et profiter de différents reliefs.”

Enfin, Clément est revenu sur la cohésion de l’effectif, condition sine qua none pour performer sur les courses : “Le groupe bénéficie d’une bonne entente, les jeunes sont sérieux sur le vélo et plus décontracté sur les périodes de récupération. Melvyn Lethier, coureur espoir 1 arrivé cette année au centre confirme : “La cohésion de groupe est bonne, chacun s’entendu bien dans l’effectif et je me sens plutôt bien depuis mon arrivée”.

Enfin, Melvyn nous a parlé de sa forme physique après les stages et de son enthousiasme pour sa reprise de la saison ce week-end : “Je me sens bien physiquement après l’enchaînement des stages et je suis impatient d’accrocher mon premier dossard de la saison”

En parallèle du stage des coureurs, le centre organisait un stage destiné aux cyclosportifs à Vogüé. Avec des sorties comprises entre 50 et 120 kms, ces 5 jours ont offert un bon entraînement pour les cyclistes.

Ouvert au public, le centre offre un accompagnement digne des professionnels : des ravitaillements donnés par un assistant, un encadrant sur le vélo et un véhicule suiveur avec un mécanicien. De quoi performer au mieux sur le vélo. Les cyclosportifs ont également partagé plusieurs sorties avec nos coureurs, l’occasion d’échanger sur leur expérience et obtenir de précieux conseils.

Cet accompagnement ne se limite pas uniquement sur le vélo, mais aussi en dehors. Clément Dupuy, animait des réunions autour de thématiques, notamment sur la diététique afin d’être plus performant sur le vélo. “Ce stage destiné au grand public, permet d’être dans des conditions similaires à celles d’un coureur élite, par le suivi mais également par le fait d’avoir les mêmes entraînements que nos coureurs” “Cela nous permet également de créer du lien avec ces coureurs amateurs, transmettre des bons souvenirs en partageant une sortie avec nos coureurs.”

Pour terminer la semaine, 7 coureurs étaient engagés ce dimanche au Circuit de la Vallée du Bédat, course élite nationale.

Durant les 64 premiers kilomètres de la course, de nombreux contres se forment. Un peloton de 50 se créé à l’avant, puis 10 kilomètres plus loin, un groupe composé de 10 coureurs (dont Joris Chaussinand) s’échappent. Au dernier tour, un groupe de 3 coureurs sort en tête. Joris ne réussit pas à suivre, il se retrouve à jouer la 3e place mais termine finalement 6e au sprint.

Le bilan de cette course est plutôt encourageant compte tenu de la fatigue accumulée durant le stage. Les coureurs ont mis de la bonne volonté, ils n’ont pas lâché l’affaire, mais se sont essoufflés dans la deuxième partie de la course.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *