L’archive #7 : l’année 2008

À l’image d’un fil rouge tout au long de l’année, nous vous proposons de revenir sur chacune des années du centre depuis sa création. Aujourd’hui, retour sur l’année 2008.

Guillaume Bonnafond sur la Ronde de l’Isard

Un an après avoir rejoint la DN1, CCF termine 5ème de la Coupe de France en 2008. Depuis cette période, le centre se maintient au haut niveau amateur chaque année sans jamais être sorti du top 10 national. À noter que 10 coureurs sur 14 ont levé les bras en 2008, signe d’une force collective importante.

L’effectif :

  • 🇫🇷 AZAM Antonin

  • 🇫🇷 BÉRARD Julien

  • 🇫🇷 BONNAFOND Guillaume

  • 🇫🇷 DAMUSEAU Thomas

  • 🇫🇷 DECAS Damien

  • 🇫🇷 DENONFOUX Laurent

  • 🇫🇷 EBRARD Benoît

  • 🇫🇷 HOUANARD Steve

  • 🇫🇷 IVARS Sébastien

  • 🇫🇷 KNEISKY Morgan

  • 🇫🇷 MAHÉ Clément

  • 🇫🇷 MOREL Nicolas

  • 🇫🇷 QUEYRANNE Nicolas

  • 🇨🇭 SCHNYDER Nicolas

Les statistiques de l’année :

  • 🎓 5 diplômes validés (taux de réussite : 70%)

  • 🏆 25 victoires

  • ✔️ 78 podiums

  • 👉🏼 Hierarchie nationale : 5ème

  • 🚴🏼‍♂️ 2 contrats professionnels (Guillaume Bonnafond et Steve Houanard)

  • 🔙 1 contrat professionnel post CCF (Rafaa Chtioui)

Les résultats marquants :

  • 🏆 3 victoires en Coupe de France (Julien Bérard, Thomas Damuseau et Steve Houanard)

  • 🥈🥉 deux podiums nationaux (Guillaume Bonnafond – Route Amateurs / Morgan Kneisky – Piste Espoirs)

La décla’ de Guillaume Bonnafond sur son année : « 2008 est une très belle année avec un super groupe. On s’entendait bien et cela se ressentait dans la dynamique de course. Le sport c’est fait de hauts et de bas et cette année là j’étais sur le haut de la vague. J’étais en réussite alors j’en ai profité pleinement. J’ai été super content de m’imposer sur la Ronde de l’Isard et puis surtout sur le Tour des Pays de Savoie à domicile. À l’inverse, ma médaille d’argent sur le Championnat de France reste une déception, j’étais vraiment pas passé loin. À force d’être concentré sur les courses importantes du calendrier, les résultats sont arrivés et le passage chez les professionnels est venu naturellement par la suite. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *