Une première partie de saison satisfaisante

À l’heure de marquer une petite coupure dans le calendrier des compétitions pour nos 15 coureurs, nous pouvons dresser un bilan très positif de ce début de saison, malgré une situation sanitaire toujours aussi compliquée.

Le Grand Prix de Saint-Étienne Loire restera le moment fort de ces deux premiers mois de compétitions

Après une saison 2020 tronquée à cause du virus que nous connaissons tous, l’ensemble du peloton espérait retrouver une saison “classique” en ce début d’année 2021. Malheureusement ce ne fut pas le cas et au fil des semaines les annulations ont continué à se succéder obligeant le staff à s’adapter de jour en jour pour permettre aux coureurs de courir au maximum. Une situation “anxiogène pour l’ensemble de l’équipe, coureurs et staff compris” nous explique Léo Peters, notre directeur sportif. “On ne peut pas se projeter sur une saison complète, c’est très inconfortable” continue-t-il. “Cependant, on a toujours su s’adapter à l’entrainement et en compétition, les coureurs n’ont pas été lésés. Au contraire, ils ont même été performants. Si on regarde le niveau général, il est très élevé. Ils ont réalisé de belles performances collectives à l’image du GP de Saint-Étienne Loire, le GP L’Échappée ou encore le Trofeo San Vendemiano où nos coureurs ont trusté les premières places du classement. Il faudra retenir que ça a bien fonctionné.”

Depuis le début de la saison, nous avons fait le déplacement sur quinze courses. Le bilan est le suivant : 4 victoires, 7 podiums et 21 top 10. À cela, nous pouvons rajouter le 3ème rang national au classement Direct Vélo par équipe, la première place de Paul au classement des Espoirs et la deuxième place de Bastien au classement des Espoir 1. Un bilan très satisfaisant mais pour autant peu surprenant d’après Clément Dupuy, notre entraineur. “On travaille pour avoir ce genre de résultat, je ne suis pas surpris. On peut se satisfaire d’avoir été opérationnel très rapidement sans pour autant courir énormément. Le groupe fonctionne bien dans son intégralité. Chacun a eu un rendement intéressant dans ses résultats.”

L’homme fort de ce premier cycle aura été Paul Lapeira. Le normand s’est rarement loupé et conclue ses 8 premières courses de l’année avec 5 podiums dont 3 victoires (une par équipe). Il dresse le bilan : “La première satisfaction est d’avoir pu courir quasiment normalement et ça c’est grâce au travail du staff. La deuxième est d’avoir brillé collectivement, on est souvent plusieurs à être placés dans les premières places du classement. Et puis bien-sûr, la troisième est que le bilan personnel est très bon… je ne pouvais pas espérer beaucoup mieux en ce début de saison.”

Thomas, Loris, Paul et Alex sont devenus Champion AURA du CLM/Équipe

La semaine dernière, nos coureurs ont soufflé un peu avant de reprendre l’entrainement individuellement. Ils reviendront tous sur Chambéry dès dimanche avec un stage de 4 jours pour préparer la suite de la saison qui s’annonce dense. “La coupure n’intervient pas de façon idéal par rapport à ce qui a été fait avant mais l’est par rapport à ce qui arrive. Les mois de mai et juin seront très chargés avec des échéances importantes” nous explique Léo. Clément poursuit : “Nous avons réussi notre mise en route mais la saison ne s’arrête pas là. Elle sera réussie seulement si nous sommes acteurs et à l’avant sur les gros objectifs que sont les championnats nationaux, les prochaines manches de Coupe de France ou les belles courses par étape qui seront au programme. Nous sommes tous mobilisés pour la suite.”

Espérons alors que le champagne sera à nouveau de sortie dans les prochaines semaines…

Paul vainqueur du Trofeo San Vendemiano. Crédit : ATPhotography

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *