Une victoire collective sur cette première manche de Coupe de France N1

Le temps d’un instant, laisser les émotions prendre les devants de tout un travail finalement payant. Le temps d’un instant, savourer l’immensité de ce qu’il vient de se passer. Penser bien fort à tous ses coéquipiers qui se sont démenés jusqu’à cette fameuse ligne d’arrivée. Le collectif avant tout, pour permettre de passer en mode offensif et ne laisser finalement place qu’à un sentiment jouissif. Une victoire qui vient récompenser tout un travail déjà effectué et qui vient sublimer un peu plus ce pour quoi ils se sont engagés.

Paul peut savourer, il remporte la première manche de CDF N1. Crédit photo : Coraline Monier

“Garder au maximum les ressources de Paul jusqu’à la bosse de la Tour-en-Jarez à 5km de l’arrivée ce serait l’idéal.” Bastien, Loris, Valentin R, Thomas et Alex auront respecté leur rôle respectif à la lettre et le scénario de course établi par Léo (notre directeur sportif) avant le départ s’est avéré le bon. Après un gros travail de Bastien sur la première moitié de course, les cinq coureurs restants se sont présentés sur les dernières difficultés du circuit avec la fraicheur suffisante pour peser sur le final. Bastien nous raconte : “C’était une surprise pour moi d’être dans la sélection donc en période d’apprentissage mon rôle sur cette première partie de course était normal. C’est une bonne expérience et je suis content d’avoir réussi à tenir autant de kilomètres en faisant ces efforts pour l’équipe. C’est pas facile car on sait qu’on se sacrifie et qu’il n’y aura pas de résultat personnel à l’arrivée mais la victoire de Paul est venu récompenser tout ce début de course. J’étais très content d’avoir les remerciements des gars à l’arrivée.” Plus tard, Valentin a abordé les cinq derniers kilomètres seul en tête et Paul a pu revenir dans un petit groupe sans avoir à fournir, lui même, son effort. Après avoir rejoint son coéquipier, Paul s’est isolé avec Bennet et a conclu le beau travail de l’équipe. Cerise sur le gâteau, Alex et Valentin, classés 12ème et 13ème, permettent de ramener les points suffisants pour remporter cette première manche de la Coupe de France N1. Une entrée en matière très satisfaisante qui amène “une motivation encore plus grande pour le Tour de Saône et Loire et le Chrono 47” (les deux prochaines manches de la Coupe de France, NDLR) indique Léo.

Paul et Léo se sont confiés au micro de Direct Vélo à l’arrivée. Leur interview respectif sont à retrouver ici : PaulLéo.

Nos 6 coureurs sur le podium. Photo : Lucas Ferron

Le lendemain, les cartes étaient redistribuées en Haute-Savoie sur Annemasse – Bellegarde et retour. Le dénouement n’a pas été aussi bon que la veille mais la force collective est tout autant à mettre en avant. Valentin Paret-Peintre, le local de cette belle classique, nous en parle : “Il y’a beaucoup de points positifs à retenir. On a été présent toute la course avec pourtant une équipe très jeune. C’est très intéressant pour la suite de la saison.” Valentin Retailleau termine 8ème et Valentin Paret-Peintre 9ème. “Je suis satisfait de mes sensations, continue Valentin. Un peu déçu du résultat mais je n’ai rien à regretter si ce n’est mon incident mécanique à 15km de l’arrivée qui m’a obligé à perdre des forces pour revenir sur la tête de course. Rien n’indique que le résultat aurait été différent pour autant. Nous avons respecté les consignes qui était d’attaquer dans la montée de Chez Padon. Les gars m’ont super bien amené au pied et Valentin est monté à un gros tempo avant que je décide d’attaquer. Maintenant j’ai hâte de débloquer le compteur de victoire, ce sera l’objectif du mois d’avril avec pas mal de courses à ma convenance.”

Un week-end où le collectif aura une nouvelle fois été mis à l’honneur, de quoi aborder les prochaines échéances sereinement.

(Le Prix de Varennes-Vauzelles a été annulé à quelques heures du départ ce dimanche. Baptiste, Yugi, Henry et Peter n’ont donc pas couru ce week-end tout comme Fabio qui était au repos.)

Valentin Paret-Peintre et Valentin Retailleau. Photo Zoé Soullard – Direct Vélo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *